Logo flash et javascript

Barely Evil

Une plongée en direct dans l’univers du gothique et du fétichisme, cela vous inspire ?

On l’espère car Barely Evil est un des sites de référence en la matière. Barely Evil signifie "à peine diabolique"…


Vous trouverez la suite de la critique un peu plus bas après la fiche technique ci-dessous, ainsi que des échantillons de photos sur la droite.


Fiche Technique

COUT

30 Jours (récurrent) : $19.95

90 Jours (NON récurrent) : $58.95

180 Jours (NON récurrent) : $99.00

VIDEO

Plus de 10 Videos (environ 10 minutes chacune)

Watermark: oui, Downloadable: oui

PHOTO

+30000 photos (environ 50 photos par Galerie)

Photo haute résolution 800 x 600

M.A.J

Mise à jour une fois par semaine

FORMAT

Windows (.wmw), Quick time(.mov)
320 x 240, 700k, 320 x 240

EXCLU

Tout le Contenu est indiqué 95% Exclusif

TELECHARG

Pas de limite de téléchargement dans les CDV

MODELES

Plus de 400 Modèles

AUTRE

Histoires érotiques, Chat, Jeux, Forum.

INFO

Vous aurez également accès à 3 sites sans supplément

LANGUE

Anglais Niveau Facile

SOCIETE

Blue Blood
8033 Sunset Blvd #4500.
West Hollywood, 90046, CA USA

AUTRE SITES
TRES BON
82.5
SUR 100
CONTENU
Qualité Art
19.0 / 20
Qualité Tech
12.0 / 15
Intérêt
15.0 / 15
Quantité
9.0 / 15
Update
5.0 / 10
Exclusivité
5.0 / 05
Total
65 / 80
NAVIGATION
Vitesse
10.0 / 10
Ergonomie
5.0 / 05
Fonction
2.5 / 05
Total
17.5 / 20
GENRE

LES POINTS FORTS

1. Modèles et Concept atypiques.
2. Superbes photos.
3. Accès au réseau Blue Hood (3 sites) sans supplément.


LES POINTS FAIBLES

1. Peu de vidéos


EN BREF

L’interdit est ici monnaie courante et l’on surfe sur des vagues tendancieuses à l’extrême et c’est très excitant.


La Critique

Ce site va de pair avec Gothic sluts, lui aussi spécialisé dans le gothique torride.

Sur Barely Evil, du trash, du sexy, du chaud, du coquin, du bizarre et du glamour…

Voilà un bon mélange qui fait de ce site un cocktail explosif.

Si vous aimez les petites cochonnes hors norme, Barely Evil saura sûrement réveiller la bête qui sommeille en vous.


Les modèles sur Barely Evil.

C’est sans doute la meilleure partie de ce site. Les modèles sont tous extravagants et extraordinaires.

Ne vous attendez pas à voir du vu et revu ici.

Non. Tout est nouveau, étrange, créatif, inhabituel et non conventionnel, voire même franchement immoral.

Mais c’est justement cela qui est bon dans un site porno, non ?

L’interdit est ici monnaie courante et l’on surfe sur des vagues tendancieuses à l’extrême et c’est très excitant.

Pour vous donner un aperçu des petites salopes que vous trouverez sur Barely Evil, pour vous citer quelques exemples car on a envie de vous faire saliver:

Des kamikazes érotiques qui pointent des revolvers sur l’objectif (complètement dingue et jamais vu encore). Des salopes en corsets qui se dilatent l’anus et la chatte à grands coups de spéculums, des hystériques du bondage se faisant un plaisir de faire passer la corde sur leur clito, des maniaques de la cire chaude. Des femmes-cheval harnachées et prêtes à l’emploi, des bâillonnées qui se font lécher la chatte, des fumeuses de cigarettes perverses, des suceuses de godes et de plugs (déjà utilisés ?), des femelles au cul cambré en arrière attendant on se demande bien quoi, des chattes rasées écartées pour qu’on puisse y voir jusqu’aux ovaires…

Et la liste est loin d’être exhaustive…

Barely Evil ne propose que des beautés non conventionnelles. Ces modèles sont toutes sexy et chaudes comme des petites chattes en chaleur mais elles sont à des années-lumière des blondes sulfureuses que l'on a l'habitude de voir dans un site adulte..

Ici, la peau blanche est de rigueur, pas d’ethnique ou alors seulement de l’asiatique pour nous rappeler que le bondage est nippon à la base…

Elles portent des piercings et des tatouages sur des endroits du corps aussi incongrus que le pubis.

La variété de modèle est impressionnante : des véritables gothiques aux yeux albinos et aux cheveux noirs, des punkettes aux crêtes colorées et fièrement dressées, des femmes-vampires suceuses de sang (entre autre), des nanas aux attitudes arrogantes qui n’hésitent pas à faire un doigt au caméraman, des sorcières complètement à poil sur un balai mais aussi des petites pin-ups (un peu du style de Dita von Tease) à la peau ultra pâle, limite translucide ou encore des tatouées en quantités...


Le contenu sur Barely Evil.

Un vaste panel de photos s’offre à vous avec presque 600 galeries de 50 photos environ à chaque fois.

Aucune galerie ne porte de date d’ajout au site, mais on est en droit de penser que les mises à jour ont lieu une fois par semaine.

95% du contenu est ici exclusif au site et très peu de galeries sont importées donc vous ne risquez pas de croiser ses étranges jeunes beautés ailleurs que sur Barely Evil.

Les deux photographes du site, Forrest Black et Amelia G. prennent vraiment tout le temps nécessaire pour créer des sets photos parfaits et totalement dans la thématique du site.

Les photos ne sont présentées qu’en une seule résolution qui est de 600x800 pixels. C’est moyen mais pas mal.

La section vidéo est en revanche peu fournie puisqu’une dizaine de films sont actuellement en ligne. Des solos principalement et quelques scènes entre femmes.

Heureusement, les femmes ne font pas semblants sur ces vidéos et elles y mettent tellement de cœur à l’ouvrage.

Pas de hard sexe ici mais plutôt des perversions délicieusement excitantes et borderline.

Les films sont au format WMV (Windows Media Player) et QT (Quicktime) et diverses vitesses sont proposées pour les regarder : de 200 kb/s à 700 kb/s.

Des extras tels que des histoires érotiques, un forum pour les membres et des jeux en ligne sont également disponibles sur Barely Evil.


La Qualité sur Barely Evil.

Même si la résolution photo n’est pas la plus haute que nous ayons rencontrée, les photos sont de véritables chocs émotionnels et sexuels.

Il y a une véritable recherche créative dans chacune des photos.

Les décors sont bien entendu tout à fait de circonstances : un manoir, des candélabres, des villas baroques, des salles aseptisées (trip médical), des donjons du Moyen Âge (où une jeune fille est complètement ligotée sur un billot) etc…

Le travail effectué sur le stylisme est colossal : les coiffures, les couleurs de cheveux (on est pratiquement certains d’avoir tout vu en terme de teinture sur ce site), des maquillages inventifs (effrayants, gothiques, sombres, diaboliques ou punk), les costumes sublimes et les accessoires parfaitement bien choisis et utilisés.

Mention très bien. Le site est nettement plus axé sur les photos que sur les vidéos mais là aussi, une excellente qualité d’image est au rendez-vous.


Naviguer sur Barely Evil.

Pour un site de ce type, il fallait une interface cohérente. C’est le cas ici.

Du rouge à toutes les sauces et des lettres gothiques en pagaille mettent immédiatement dans l’ambiance.

La navigation est aisée et les index sont bien pratiques pour trouver la punkette gothique perverse de votre choix.

Un site très simple d'utilisation et le niveau d'anglais nécessaire est très bas, pour ne pas dire qu'il est inutile de comprendre l'anglais.

La Vitesse de téléchargement est très rapide


Conclusion

Barely Evil est un site tendancieux, hors limite et complètement dingue.

L’un des must en matière de site fétichiste et gothique.

Les deux éditeurs ont prouvé que le bizarre peut être une source intarissable de fantasmes en tout genre.

Même si vos trips restent très "classiques", vous ne pourrez pas rester insensible face aux minettes délirantes de Barely Evil.

Pour les fans de culture punk et gothique, Barely Evil est sans aucun doute LE site à mettre d’urgence dans vos favoris.

En plus vous aurez également accès à 3 sites sans supplément

N'oubliez pas

Pour profiter de nos mises à jour quotidiennes.