Logo flash et javascript

Rubber Dollies

Rubber Dollies, traduisez par les "poupées de latex" est un site de niche, un site complètement axé sur les femmes qui adorent s’habiller en latex.

Si le latex vous laisse aussi froid qu’un manchot sur la banquise, mieux vaudrait alors passer votre chemin.

En revanche, si l’effet seconde peau vous excite, il se peut que Rubber Dollies vous plaise beaucoup...


Vous trouverez la suite de la critique un peu plus bas après la fiche technique ci-dessous, ainsi que des échantillons de photos sur la droite.


Fiche Technique

COUT

30 Jours (récurrent) : $19.95

180 Jours (NON récurrent) : $99.00

90 Jours (NON récurrent) : $58.95

VIDEO

Plus de 10 Videos (environ 10 minutes chacune)

Watermark: oui, Downloadable: oui

PHOTO

+2000 photos (environ 60 photos par Galerie)

Photo Photo Haute résolution jusqu'a 1000 x 1800

M.A.J

Mise à jour Mise à jour une fois par mois

FORMAT

Quick time(.mov)
1000k, 320 x 240

EXCLU

Tout le Contenu est indiqué 100% Exclusif

TELECHARG

Pas de limite de téléchargement dans les CDV

MODELES

Plus de 100 Modèles

AUTRE

Accès à 3 sites sans supplément

INFO

Histoire, Forum, Agenda fetish

LANGUE

Anglais

SOCIETE

Blue Blood
8033 Sunset Blvd #4500.
West Hollywood, 90046, CA USA

AUTRE SITES
TRES BON
80.5
SUR 100
CONTENU
Qualité Art
19.0 / 20
Qualité Tech
12.0 / 15
Intérêt
14.0 / 15
Quantité
8.0 / 15
Update
5.0 / 10
Exclusivité
5.0 / 05
Total
63 / 80
NAVIGATION
Vitesse
10.0 / 10
Ergonomie
5.0 / 05
Fonction
2.5 / 05
Total
17.5 / 20
GENRE

LES POINTS FORTS

1. Photos absolument superbe.
2. Téléchargement très rapide.
3. Concept orignal.


LES POINTS FAIBLES

1. Peu de vidéos.


EN BREF

Ces photos sont vraiment belles et même si l’on n’aime pas trop le latex, on ne peut nier qu’un érotisme particulier se dégage de chaque cliché et que ces voluptueuses poupées de latex ont de la personnalité.


La Critique

L’univers latex avec toutes les sensations procurées par l’odeur, le toucher, le côté moulant de la matière entre en ligne directe dans la fantasmagorie fétichiste.

Et Rubber Dollies s’inscrit bien dans cette direction, puisque les étranges jeunes salopes qui s’exposent sur le site sont des parfaites créatures fétichistes.

Bien roulées et bien moulées, elles affichent des mensurations plantureuses, très avantageusement mises en valeur par le caoutchouc.


Les modèles sur Rubber Dollies.

Peu banales, ça c’est certain. L’univers latex est aux antipodes du naturel.

Tout n’est qu’artifice et outrancier sur Rubber Dollies.

De la couleur de cheveux aux tenues vestimentaires en passant par les visages de ces petites cochonnes d’un genre nouveau, tout est non conforme aux canons de la beauté traditionnelle et c’est tant mieux.

- Des culs accueillants complètement moulés dans du latex.

- Des décolletés pigeonnants qui maintiennent des seins comprimés qui ne demandent qu’à jaillir.

- Des grosses bouches rouges carmin prêtes à sucer tout ce qui se présente à leur portée.

- Des dominatrices en latex rouge et corsets.
- Des sorcières sauvages, des femmes araignées.
- Des petites perverses qui écartent la ficelle de leurs strings.
- Des femmes en combinaisons de combat complètes et fusil à pompe à la main.
- Des catwomen déclinées sur tous les tons.
- Des infirmières ultra bandantes en petites blouses et bas latex (total look là aussi).
- Des gothiques érotiques.
- Des jeunes femmes frêles à l’air sévère.
- Des créatures d’un autre monde avec couleurs de cheveux exotiques et lentilles de contact vitreuses
- Des bonnes garces en corsets latex qui font mine de cacher leur chatte tout en prenant soin de ne pas nous en faire rater une miette.

Il y en a pour tous les goûts pourvu que vous aimiez celui du latex.

Saviez-vous que le latex adhère tellement à la peau de ces nanas qu’on a tout bonnement l’impression qu’elles sont complètement à poil ?

De plus, imaginez les toutes mouillées sous leurs tenues car le latex fait transpirer, c’est bien connu et une femme totalement mouillée n’est-elle pas terriblement irrésistible ?


Le contenu sur Rubber Dollies.

On vous avait prévenu, ce site vaut le détour.

Les galeries photos sont fascinantes car rien ne se ressemble et les photographes ont pris un soin tout particulier à renouveler de manière continue le traitement des modèles.

Sur les 200 galeries qui composent la section photo, la totalité est exclusive au site.

Chaque modèle possède sa propre galerie d’une trentaine de photos environ proposées à des résolutions de très hautes qualité : 1000x1800 pixels au maximum !

Le contenu est essentiellement basé sur des portraits érotiques de jolies cochonnes en latex (complètement habillées ou très dénudées).

Les photos ne sont pas spécialement explicites sexuellement parlant mais plutôt érotiquement stimulantes.

A vous d’imaginer ce que ces femmes pourraient bien vous faire une fois devant vous…

Les décors sont relativement basiques et c’est le modèle en latex qui prime avant tout.

Les positions sont travaillées dans le détail, telle cette dominatrice surplombant de ses gros seins la bouche de son esclave femelle.

Le style est forcément une donnée importante du site puisque ces femmes sont excessivement maquillées, habillées de pied en cap en latex et qu’elles ont bon nombre d’accessoires fétichistes entre les mains.

Quelques vidéos sont proposées sur le site mais tout ceci est très récent. Il n’y en avait pas il y a encore 6 mois.

Des films avec des femmes se caressant, léchant leurs gants en latex, et se tortillant sur 20cm de talons dans des corsets serrés au maximum.

Mais n’est-ce pas là aussi l’un des plaisirs du latex que celui de la contrainte ?

D’autres vidéos, non exclusives au site cette fois, sont également en ligne.

Tous les plaisirs spéciaux y sont montrés : électrodes sexuelles, du bondage dans l’eau (entendez par là des femmes ligotées plongées dans des tanks à eau), de la domination sensuelle et des godes automatiques, machines infernales pour le plaisir féminin.

Des articles et un agenda de la scène latex américaine sont également disponibles.

Seules les grandes villes sont présentes, du reste on imagine bien que les amateurs de latex ne se donnent pas rendez-vous sur le parking du supermarché d’une petite ville de province.

Quelques histoires fétichistes sont en ligne ainsi qu’un t’chat pour les membres du site.


La Qualité sur Rubber Dollies.

Les deux photographes sont Forrest Black et Amelia G., les deux incontournables de la scène fétiche sur le Web.

Ils ont travaillé pour tellement de publications et de sites qu’on se demande comment ils font pour être encore et autant originaux dans leurs photos.

Car ces photos sont vraiment belles et même si l’on n’aime pas trop le latex, on ne peut nier qu’un érotisme particulier se dégage de chaque cliché et que ces voluptueuses poupées de latex ont de la personnalité.


Naviguer sur Rubber Dollies.

Les galeries sont facilement identifiables et accessibles une fois sur le site, donc pas trop de risque de vous perdre.

Le design est très flashy, aussi flashy que les couleurs vives et pétantes des cheveux, des yeux et des costumes des petits lots sexy en photo sur le site.

Un travail de professionnel au niveau de l’interface qui est très fonctionnel.

Un site très intuitif et le niveau d'anglais nécessaire est très bas, pour ne pas dire qu'il est inutile de comprendre l'anglais.

La Vitesse de téléchargement est très rapide


Conclusion

Rubber Dollies est apparenté à Gothic Sluts et à Barely Evil (vous y aurez également accès sans supplément), ces trois sites appartenant à la grande famille Blue blood (Sang bleu) spécialisée dans les sexualité parallèles.

C’est un très bon site pour qui aime les femmes nues en latex (oui, c’est une contradiction mais vous voyez très bien ce que nous voulons dire par là).

Les clichés sont très professionnels, beaux, sexy, amusants et instructifs aussi. Ils donnent envie de plonger à notre tour dans cette seconde peau lisse et rugueuse à la fois qu’est le latex.

N'oubliez pas

Pour profiter de nos mises à jour quotidiennes.